Son G zy ...
Requiem pour un son

Bon sang, mais c'est bien sûr. " G " nial... Portable et in " G " nieux. La voix de son maître aussi ! On n'arrête pas le progrès ; c'est le progrès qui nous arrête. On m'a dit que les micro-ondes... Et blabla et blabla... Et puis, c'est vrai qu'au volant, à la volée, en conduisant... Mais qu'en est-il de tout cela ? Et pour faire l'amour, on a besoin du 0800 ? Proxifun ? en vers et contre tout :

" G " choisi
" G " aimé
" G " ouï
" G " donné

Bleu comme les mots. Amour, oui, j'aime mon " G " ! " G " ouï le monde et puis j'ai reçu la facture... Ce fut le jour " G ". Nonobstant, bien que, peut-être, éventuellement... " G " dit que le progrès me trouverait. L'ère de la vitesse, du tGv, de la TV et du " G ". T'as ton " G " dis ? Saluuuut ? Comment... Ca... Va... " G " rôme ? Et le progrès m'a trouvé. Je suis people, je suis world, je suis à proximité et je suis fun . En anglolatin : Proxifun. Pléthorique est le choix. Faut-il un plectre pour jouer du clavier ? Instrument à cordes ou à coulisse ? Que nenni... Des petits boutons, point d'acné, la clé du " G " c'est la facilité. La voix de son maître est née. Que nennies, le domestique est mort et vive Vox Activated System, Mail Box, Voice Mail, SMS, Data Link, Cellular Phone et tutti quanti, Boléro, Ravel, Twist et S10, One Touch Easy, Remote Control, Free Hands, Kit Car et Mega Hertz. Une soupe " G " néreuse et " G " nérée car la demande est forte. La consommation est dense, la facture familière : c'est la ladrerie de l'opérateur. L'opéré ne peut " G " rer dans son hôpital. Ni dans l'avion. Ni à l'assemblée. Ni au restaurant américain. Ah ! Sa Majesté quand tu nous tiens. Requiem pour un son, le son doux et parfois vibrant de Sa Majesté le " G ", le G... SM.

Le portablophone du docteur G


"G" quelque chose dire et "G"cris pour le faire savoir : BadJawe@advalvas.be


En cliquant ici, je certifie que je veux me ravager le cerveau en lisant d'autres articles de la décharge.

Dernières modifications : 13 août 1998